Qu’implique la directive européenne ErP (Ecodesign) ?

Avec la directive Ecodesign, l’Europe souhaite faciliter autant que possible la comparaison entre les différents appareils de chauffage et d’eau chaude afin de bénéficier d’informations complètes pour choisir le système de chauffage approprié.

Étiquettes des produits

À partir du 26 septembre 2015, tous les appareils de chauffage et d’eau chaude doivent porter une étiquette énergétique. S’il s’agit d’un appareil mixte (tant pour le chauffage que la production d’eau chaude), l’étiquette de gauche concerne le chauffage et celle de droite, la production d’eau chaude. Un appareil uniquement utilisé pour le chauffage portera uniquement l’étiquette de chauffage (indiquée par un radiateur). Un chauffe-eau ou un chauffe-bain portera uniquement l’étiquette d’eau chaude (indiquée par un robinet). Pour les étiquettes des appareils d’eau chaude, le profil de charge est également indiqué (3XS, XXS, XS, S, M, L, XL, XXL ou 3XL). Un ballon d’eau chaude porte uniquement l’étiquette de ballon d’eau chaude.

Étiquettes de système

Une chaudière à condensation seule peut atteindre au maximum le niveau A. Toutefois, lorsqu’elle est associée, par exemple, à des panneaux solaires thermiques, elle peut obtenir un meilleur score. C’est pourquoi toutes les combinaisons d’appareils de chauffage doivent porter une étiquette de système distincte. Cette étiquette sera fournie par votre installateur pour le système de votre choix. Nous parlons déjà d’un système lorsque votre chaudière à condensation est associée à un régulateur, car cette combinaison accroît les performances de votre système de chauffage.

Que recevez-vous de l’installateur

Lors de l’établissement d’un devis, votre installateur doit non seulement vous fournir une étiquette énergétique et une fiche produit relatives aux appareils, mais également une étiquette énergétique et une fiche produit relatives à l’installation entière. Il n’y a qu’ainsi que vous pourrez faire le bon choix.