Système de préchauffeur d’air APH
Composants

Système de préchauffeur d’air APH

Le système permet de préchauffer l’air de combustion et de réduire la température des fumées. Le rendement augmente.

Avantages
  • Pour améliorer l’efficacité du système et réduire la consommation de combustible jusqu’à 2 %
  • Une petite partie de la puissance thermique du brûleur est utilisée pour le préchauffage de l’air de combustion
  • Faibles investissements par comparaison aux solutions conventionnelles, temps d’amortissement plus court
  • Faibles dépenses de maintenance et d’entretien
Informations complémentaires
  • Pour la construction de nouvelles chaudières vapeur avec économiseur, nous proposons le préchauffeur d’air comme mesure d’augmentation du rendement si l’intégration d’un condenseur des fumées ne présente pas d’intérêt pour le processus.
  • Le système de préchauffeur d’air est proposé en standard pour les chaudières vapeur avec tube-foyer simple ou double Bosch et brûleurs en bloc duo. D’un point de vue économique, le système est intéressant à partir de puissances chaudière d’environ cinq tonnes de vapeur par heure. La possibilité de mettre en place le ventilateur sur le sommet de la chaudière permet la mise au point d’un système extrêmement compact nécessitant une surface de pose réduite. Le retour sur capital est habituellement d’environ 1,5 à 2 ans.

Dans le cas du système Bosch, on utilise un flux partiel de l’eau d’alimentation réchauffée pour augmenter la température de l’air de combustion. Le flux partiel de l’eau d’alimentation ainsi refroidi augmente le rendement sous l’effet d’une diminution supplémentaire de la température des fumées dans l’échangeur de chaleur sur fumées combiné.

Le système de préchauffeur d’air est composé d’une vanne à trois voies, d’un échangeur de chaleur sur fumées combiné et d’un échangeur de chaleur côté air. Par comparaison aux systèmes à deux circuits courants, il est possible de renoncer à la pompe de recirculation, au vase d’expansion et à différents dispositifs de sécurité et appareils de régulation électroniques. Les dépenses d’investissement ainsi que les coûts des opérations de maintenance et des pièces de rechange sont réduits.