Ce site utilise des cookies à des fins fonctionnelles, de confort et de statistiques. Vous pouvez modifier ce paramètre à tout moment en cliquant sur "Changer les paramètres". Si vous acceptez les termes d'utilisation cliquez sur "Oui je suis d'accord".

Changer les paramètres
La condensation

La condensation

Comment ça marche ?

  • Le gaz naturel est une source d’énergie fossile qui continuera de jouer un rôle important à l’avenir. En effet, le gaz naturel a un pouvoir calorifique élevé, se consume en libérant peu d’émissions polluantes et restera disponible dans les années à venir. La solution innovante de la condensation gaz selon Bosch permet d’exploiter cette source d’énergie en limitant au maximum les pertes.
  • Non seulement on utilise l’énergie libérée par la combustion mais on extrait également la chaleur par condensation dans la vapeur d’eau des fumées produites.

On obtient ainsi des économies d’énergie considérables, et la technique de condensation gaz est un combustible particulièrement écologique.

Principes de fonctionnement

Pendant la combustion, l’hydrogène contenu dans le gaz se lie à l’oxygène de l’air pour former de la vapeur d’eau. Cette vapeur d’eau contient de l’énergie thermique qui est perdue sur les installations de chauffage traditionnelles car elle disparaît par la cheminée. Les chaudières Bosch se distinguent en utilisant cette énergie : elles transforment la vapeur d’eau qui se trouve encore dans la chaudière en condensation et alimentent le circuit en chaleur par condensation. Ceci s’effectue à l’aide des échangeurs thermiques à efficience énergétique des chaudières gaz à condensation Bosch. La seule condition d’utilisation de ce type de chaudière est la nécessité d’une cheminée résistante à l’humidité ou des accessoires spéciaux pour l’évacuation des fumées.

Une efficience maximale, même dans les anciennes constructions

Les chaudières modernes traditionnelles types cheminées atteignent un rendement maximum de 93 %. Mais avec la technique intelligente Bosch de la condensation gaz, les rendements peuvent atteindre 109 %. Autrement dit : la quantité d’énergie de chauffage est supérieure à celle générée par la combustion. Ce phénomène est dû à l’utilisation de l’énergie générée par condensation, ce qui explique également les rendements nettement supérieurs à 100 %.

La technique de la condensation Bosch est également adaptée aux constructions anciennes. Pour cela, il faut que la température de retour de l’eau de chauffage soit inférieure à 57 °C. Ce qui est facilement réalisable grâce aux mesures d’isolation correspondantes et à la diminution du niveau de température de l’eau de chauffage.