Une petite maison en feutre vert se dresse sur une pelouse verdoyante.

Consommation électrique des pompes à chaleur :

Calcul et possibilités d'économie

Les pompes à chaleur sont de plus en plus populaires depuis des années et ont déjà dépassé le chauffage au gaz dans les nouvelles constructions. Pour fonctionner, les pompes à chaleur ont besoin d'électricité. Découvrez chez Bosch dans quelles conditions la consommation électrique des pompes à chaleur est minimale et les coûts de chauffage imbattables, et comment calculer la consommation électrique des pompes à chaleur.

Demander un devis Trouver un installateur

Table des matières

Pourquoi une pompe à chaleur a-t-elle besoin d'électricité ?

Pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire, les pompes à chaleur utilisent la chaleur de l'air ambiant, du sol ou de la nappe phréatique. La chaleur est utilisée pour le chauffage au moyen d'un circuit de fluide frigorigène à l'intérieur de la pompe à chaleur. Un compresseur, des pompes et des ventilateurs font tourner le circuit qui transporte la chaleur dans vos pièces. Ce processus nécessite de l'électricité. Pour produire de la chaleur, les pompes à chaleur utilisent jusqu'à 75 % de chaleur de l'environnement et seulement 25 % d'électricité comme énergie d'entraînement.

Si la consommation électrique de la pompe à chaleur est moyenne, les coûts d'exploitation sont très faibles. La consommation totale d'électricité dépend directement des besoins individuels en chaleur du bien immobilier. Le coefficient de performance annuel, également appelé COPA, est le plus significatif en ce qui concerne la consommation réelle d'électricité. Le COPA indique combien de kWh de chaleur sont fournis par l'utilisation d'un kWh d'électricité.

Un COPA de 4 signifie que l'installation de chauffage fournit 4 kWh de chaleur avec 1 kWh d'énergie électrique. Vous pourriez également dire que la chaleur de chauffage est composée de ¼ d'électricité et de ¾ d'énergie environnementale.

À partir d'un COPA d'environ 3, les pompes à chaleur électriques sont rentables et permettent d'économiser du CO2 dans le bilan global. Vous obtenez des avantages financiers avec un COPA de 4 et plus. Les appareils très performants atteignent même des valeurs supérieures à 5.

Demandez une offre sans engagement >

Vous trouverez de plus amples informations sur le fonctionnement d'une pompe à chaleur dans notre guide.

Comment la consommation électrique d'une pompe à chaleur est-elle calculée ?

La consommation électrique annuelle de votre pompe à chaleur se calcule avec la formule suivante :

--> richtige Formel einfügen!

Un chauffagiste explique à un jeune homme la consommation d'électricité des pompes à chaleur.

Le COPA et la puissance de chauffage dépendent de votre modèle. Le COPA moyen des pompes à chaleur géothermiques est par exemple de 4,0.

Exemple de calcul pour une pompe à chaleur eau glycolée-eau de 12 kW (puissance de chauffage) :

--> richtige Berechnung mit Formel einfügen!

Pompe à chaleur air-eau
COPA
3,8
Coût total chauffage seul
905 euros
Coût total avec eau chaude sanitaire
1 053 euros
Pompe à chaleur eau glycolée-eau
(pompe à chaleur géothermique)
avec capteur
COPA
4,4
Coût total chauffage seul
781 euros
Coût total avec eau chaude sanitaire
909 euros
Pompe à chaleur eau glycolée-eau
(pompe à chaleur géothermique)
avec sonde géothermique
COPA
4,6
Coût total chauffage seul
748 euros
Coût total avec eau chaude sanitaire
869 euros

* Exemple de bâtiment : 120 m² de surface chauffée, besoin total de chaleur 20 000 kWh par an, tarif de la pompe à chaleur à 0,20/kWh

Trouver un installateur maintenant !

Existe-t-il des tarifs d'électricité spéciaux pour les pompes à chaleur ?

Si vous regardez de plus près chez les fournisseurs d'électricité, vous tomberez rapidement sur les tarifs spécifiques aux pompes à chaleur. Grâce à ces tarifs, vous pouvez faire fonctionner votre pompe à chaleur à des prix spéciaux. La condition préalable est toutefois un compteur électrique séparé, de sorte que l'électricité de la pompe à chaleur puisse être facturée séparément de l'électricité domestique.

Le fournisseur d'énergie peut couper l'électricité de la pompe à chaleur à certaines heures de blocage. Cela permet aux gestionnaires de réseau une gestion de la charge plus flexible. Les temps de blocage sont toutefois suffisamment courts pour que l'approvisionnement en chaleur soit garanti à cent pour cent.

Le prix de l'électricité pour les pompes à chaleur, d'environ 20 centimes d'euro par kilowattheure, est nettement inférieur au coût de l'électricité domestique. Si l'électricité est moins chère pour les pompes à chaleur, c'est parce que les centrales électriques produisent de l'électricité 24 heures sur 24. La consommation est toutefois plus faible à certaines heures de la journée. Les fournisseurs d'énergie valorisent les surcapacités en les vendant à prix réduit sous forme de courant de chauffage.

Utiliser la pompe à chaleur de manière écologique avec un tarif d'électricité verte

En 2019, 244 térawattheures de l'électricité brute totale en Allemagne provenaient de sources d'énergie renouvelables. Cela correspond à environ 40 pour cent de la quantité totale d'électricité – tendance à la hausse. Cependant, cela signifie également qu'environ 60 pour cent de l'électricité ne provient pas encore de sources d'énergie renouvelables.

Vous souhaitez dès aujourd'hui faire fonctionner votre pompe à chaleur sans électricité à base de charbon et autres ? Les tarifs d'électricité verte sont la solution. De nombreux fournisseurs d'énergie proposent d'ores et déjà des tarifs écologiques avantageux.

Rentabilité des pompes à chaleur : combien puis-je économiser ?

Les pompes à chaleur sont parfois assez chères à l'achat – les pompes à chaleur eau-air et les pompes à chaleur géothermiques, en particulier, coûtent plus cher à l'achat que les pompes à chaleur aérothermique ou les chauffages au gaz, par exemple. En revanche, les coûts d'exploitation sont inférieurs à ceux des autres systèmes de chauffage. En règle générale, les pompes à chaleur sont amorties dès les premières années – en combinaison avec les subventions de l'État.

La consommation d'électricité des pompes à chaleur peut être si faible que vous économisez beaucoup d'argent.
Comparaison des coûts avec d'autres systèmes de chauffage :

Pour savoir combien vous pouvez économiser avec une pompe à chaleur, il est utile de comparer les prix par kWh : avec un tarif de pompe à chaleur de 20 centimes et un COPA de 4,5, vous ne payez que 4,44 centimes par kWh. Le gaz est en moyenne plus de 1,5 centime par kWh en 2020. Le prix du fioul se situe actuellement à un niveau aussi bas. Cependant, le passage du fioul à une pompe à chaleur est récompensé par des subventions très élevées, les pompes à chaleur étant beaucoup plus respectueuses du climat que les chauffages au fioul. De plus, à partir de 2021, le coût des combustibles fossiles continuera d'augmenter en raison de la nouvelle tarification du CO2.

En savoir plus sur les coûts des pompes à chaleur

Conditions pour économiser l'électricité :

La clé pour que les pompes à chaleur ne deviennent pas des gouffres à électricité réside dans une planification correcte. Un bâtiment doit remplir les conditions suivantes pour que la pompe à chaleur puisse faire valoir ses atouts et vous permettre d'économiser de l'argent grâce à un COPA de 4 ou plus :

  • La température de départ de votre installation de chauffage est un facteur important. L'objectif devrait être une différence aussi faible que possible entre la source de chaleur et la cible. Si le niveau de température du circuit de chauffage qui distribue la chaleur dans l'habitation doit être porté à plus de 55 degrés, la pompe à chaleur sera extrêmement sollicitée. Si la température de départ peut rester à 35 degrés grâce à des surfaces de chauffage modernes et des chauffages au sol, il est possible d'atteindre un COPA très élevé. Dans les bâtiments anciens, cela nécessite généralement d'importants travaux de rénovation énergétique, par exemple l'installation d'un chauffage au sol.

  • La source de chaleur a également une influence sur la consommation électrique de la pompe à chaleur. Si la température de la source est plus élevée, l'énergie thermique peut être transportée plus facilement. Dans les nappes phréatiques et les couches profondes de la terre, la température est supérieure à 10 degrés, même en cas de gel. Dans l'air ambiant, en revanche, l'énergie disponible est plus faible. La pompe à chaleur aérothermique doit donc déployer davantage d'efforts pour fournir la chaleur souhaitée, y compris en hiver. C'est pourquoi l'avantage financier en termes de coûts de chauffage est également plus faible.

Conseils pour économiser de l'électricité :

  • Planifier correctement la pompe à chaleur
  • Comparer les tarifs des pompes à chaleur
  • Combinaison avec une installation photovoltaïque
  • Température de départ basse
  • Installer des chauffages au sol ou de surface
  • Choisir une pompe à chaleur avec un COPA élevé
  • Adapter l'isolation du bâtiment

Ampoule avec fond coloré

Puis-je produire moi-même de l'électricité pour la pompe à chaleur ?

L'électricité la moins chère avec laquelle vous pouvez faire fonctionner une pompe à chaleur provient de votre propre production. Les pompes à chaleur équipées d'installations photovoltaïques sont prédestinées à valoriser vos surplus d'électricité pour un chauffage très efficace.

Vous maximisez l'effet d'économie avec un accumulateur d'énergie et le système de gestion de l'énergie avancé de Bosch. Une distribution et un stockage intelligents vous permettent de tirer le meilleur parti de l'électricité autoproduite et de réaliser un maximum d'économies.

La plupart du temps, la combinaison d'une installation photovoltaïque et d'un chauffage par pompe à chaleur offre un plus grand potentiel d'économies et un meilleur retour sur investissement que la combinaison d'une pompe à chaleur et d'une installation solaire thermique, qui fournit directement de la chaleur pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire.

FAQ sur la consommation électrique des pompes à chaleur

Quel est le prix d'un kilowattheure d'électricité pour une pompe à chaleur ?

De nombreux fournisseurs d'énergie proposent des tarifs pour les pompes à chaleur d'environ 20 centimes d'euro par kilowattheure et peuvent même être encore moins chers dans certains cas. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur d'énergie local.

Quelles conditions doivent être remplies pour que ma pompe à chaleur puisse fonctionner avec un tarif spécial pour l'électricité de pompe à chaleur ?

Il faut un compteur séparé et une installation qui permette au fournisseur d'énergie de contrôler les heures d'activation et de blocage. C'est le fournisseur d'énergie lui-même qui les met en place.

Notre maison a une surface habitable d'environ 160 m². Quelle est la consommation électrique approximative pour une pompe à chaleur aérothermique ?

Il est impossible de le dire de manière générale. Les principaux facteurs sont le besoin total en chaleur et le coefficient de performance. La consommation moyenne d'électricité pour les pompes à chaleur est de 27 à 42 kWh par m² de surface habitable. Pour une maison de 160 mètres carrés, cela signifie une consommation moyenne d'électricité d'environ 4 320 kWh à 6 720 kWh. À partir de 42 kWh par mètre carré, la consommation est considérée comme élevée et un bâtiment sur deux se situe à un niveau inférieur.

Les coûts d'électricité pour les pompes à chaleur sont-ils plus élevés dans les bâtiments anciens que dans les bâtiments neufs ?

Statistiquement, c'est effectivement le cas. Dans un bâtiment ancien, il est plus difficile d'atteindre des coefficients de performance très élevés, la consommation électrique est donc en moyenne un peu plus élevée. Néanmoins, une pompe à chaleur dans un bâtiment ancien peut aussi être rentable : grâce à une rénovation énergétique complète, vous pouvez profiter durablement des avantages d'un chauffage par pompe à chaleur. Dans une nouvelle maison, les pompes à chaleur constituent la solution idéale pour préserver l'environnement et économiser de l'argent.

Quelle pompe à chaleur consomme le plus d'électricité ?

En principe, la consommation électrique des pompes à chaleur aérothermiques est légèrement plus élevée que celle des pompes à chaleur géothermiques et à eau. En hiver surtout, les pompes à chaleur aérothermiques ont généralement besoin de plus d'électricité pour répondre à vos besoins en chaleur.

De quoi dépendent les coûts d'électricité des pompes à chaleur ?

Plus le coefficient de performance annuel (COPA) d'une pompe à chaleur est élevé, plus les coûts d'électricité sont faibles. Pour calculer la consommation électrique de votre pompe à chaleur, vous pouvez simplement appliquer la formule suivante : (puissance de chauffage / coefficient de performance annuel) x heures de chauffage = consommation électrique de la pompe à chaleur

Pompe à chaleur air-eau – Articles de conseils correspondants