Changement climatique dû au CO2

Changement climatique dû au CO2
Le taux de CO2 actuellement présent dans l’atmosphère est supérieur d’environ un tiers par rapport à l’époque précédant la révolution industrielle, il y a 200 ans. Le taux des émissions dans le monde a augmenté de 45% entre 1975 et 2000. Ces chiffres sont dus essentiellement à l’utilisation des sources d’énergies fossiles comme le charbon ou le pétrole. Leur combustion libère du CO2 qui n’est plus intégré au circuit de CO2 naturel, si bien que le taux de CO2 dans l’atmosphère ne cesse d’augmenter. Toutefois, plus la quantité de CO2 présente dans l’air est élevée, moins la chaleur du soleil est réémise dans l’espace et plus le climat se réchauffe.

Des conséquences désastreuses
De nos jours, le mécanisme de l’effet de serre est généralement reconnu. De nombreuses études confirment que la concentration élevée de CO2 influence les changements climatiques, entraînant de grands bouleversements :

  • l’augmentation de la température moyenne présente dans l’atmosphère et les mers
  • le recul des glaciers, la fonte des calottes polaires
  • la montée du niveau des mers
  • l’augmentation du nombre de catastrophes naturelles comme la sécheresse, les raz-de-marée, les ouragans
  • la disparition des espèces

Les émissions de CO2 ne cessent d’augmenter
Selon les calculs actuels, même si l’augmentation de la concentration de CO2 dans l’atmosphère a ralenti ces dernières années, nous sommes toujours très loin d’une diminution des émissions. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit une augmentation des émissions de CO2 dans le monde de 1,7% par an entre 2004 et 2030. Selon le rapport de l’AIE, la totalité des émissions dépassera les 40 milliards de tonnes en 2030. Ce chiffre correspond à une augmentation de plus de 14 milliards de tonnes par rapport à 2004.